Aventure, Histoire, Western

Des colts et du Beethoven

L’action de ce roman original et solidement documenté prend place dans l’Ouest américain des années 1870. C’est la grande époque du Far West, popularisée par les westerns.

Le beau Victor, chéri par sa mère, est un pianiste virtuose et également un redoutable tueur à gages. Il joue aussi bien du Colt que du Beethoven, son compositeur favori, dont il interprète l’Appassionata à la perfection ! En ce mois de septembre 1876, il a trois mercenaires à ses trousses qui veulent sa peau, à cause d’un contrat qui a mal tourné... Sa vie bascule, il est entraîné dans des aventures tumultueuses qui vont lui faire parcourir tout l'Ouest américain – du Nebraska à San Francisco – et rencontrer de pittoresques personnages dont des femmes au caractère bien trempé.

Des colts et du Beethoven, livre d'Elsa Errack
Des colts et du Beethoven, livre d'Elsa Errack
(Et il paraît que la musique adoucit les moeurs...)

Se procurer le livre

Lire un extrait

Sorti le 13 avril 2023

Librinova

435 pages

ISBN : 979-1040504740

”Un « polarventures » se passant dans l’ouest américain vers la fin des années 1870. Une très bonne découverte que ce roman original avec un héros qui ne l’est pas moins.

Le personnage principal, Victor (Vic) Brennan, est un homme jeune, élégant, qui prend soin de sa personne et de son apparence. Un musicien virtuose qui joue aussi bien du piano que du colt. En effet, Vic, en plus d’être grand amateur de Beethoven, est tueur à gages.

Le contrat qu’il vient d’accepter, et bien entendu de réussir, va complètement changer sa vie. Jusqu’ici, il n’avait eu aucun ennui, réussissant ses missions incognito. Mais cette fois, son identité va être révélée. Le frère de sa victime a largement les moyens de mettre sa tête à prix. Et un bon prix. Victor, pourchassé, n’a pas d’autre choix que la fuite. Sa route sera parsemée de peurs, d’aventures et de rencontres. Trouvera-t-il la paix ?

Le genre western ne se fait plus guère. On est loin de l’âge d’or de John Wayne ou Gary Cooper. Donc, oui, au départ, j’étais un peu « craintive » quant à ma lecture. Mais j’avais tort et j’ai passé un excellent moment. J’ai apprécié l’originalité du roman, celle de son personnage principal aussi. Ce roman était un pari un peu osé et c’est pour moi un pari réussi.

L’auteure a su me plonger dans l’époque, avec l’importance des chevaux ou du train. Ou avec les maisons closes, les saloons, les armes emblématiques du genre (Colt et Winchester), les grands espaces. Elsa a fait des recherches pour immerger son lecteur et c’est gagné.

Je me suis imaginée en train de regarder Les sept mercenaires (j’adore ce film !) D’ailleurs je trouve que Vic leur ressemble par certains côtés. Mercenaire, fidèle en amitié, tueur mais attachant.

Aventures, chevauchées, chasse à l’homme, rencontres parfois pittoresques vous attendent dans ce roman qui s’avère captivant et dépaysant.”

Corinne Bertrand, @Coetseslivres

Les lecteurs en parlent...

Comme ce livre est différent! Dès le début, on sent une ambiance et une écriture vraiment recherchées et riches. On part dans l’ouest américain dans les années 1870. Déjà, il y a un bon dans le temps avec un western, lecture que je lis très rarement. Pourtant ici, je ne sais pas dire pourquoi, j’étais accrochée dès le début. C’est tellement original! La plume est super fluide et surtout on sent beaucoup de recherches sur l’époque, les habitudes, les décors,… pour nous amener à cette lecture. Bravo pour cette belle plongée dans le temps. C’est toujours fluide, sans être lourd ou pompeux. Pour arriver à cela, c’est une histoire vraiment réfléchie et travaillée. Les personnages sont super bien construits et encore une fois, tellement différents, tellement hors clichés (on parle de Vic, qui joue aussi bien du piano que des fusils). L’histoire est dynamique. Il y a de l’action (bah oui, c’est un western), mais pas que. C’est encore une fois bien complet et travaillé. Il y a beaucoup d’aventures aussi, qui en font une lecture prenante. Alors je vous ai dis au début western, far ouest, oui, MAIS la ou j’ai été le plus étonnée, c’est la bonne dose d’humour présente. Bref, une lecture atypique, complète, bien documentée. J’ai passé un très bon moment de lecture. Curieux ou non, foncez, vous ne serez pas déçu.

- Cassandra Vivier, @les_livres_de_cass